French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Tous les détails sur la présence du loup en Lozère

Tous les détails sur la présence du loup en Lozère

Tous les détails sur la présence du loup en Lozère

Article publié par Radio totem le 27 juin 2012

Nous vous en parlions dès vendredi sur Totem ! Des indices quant à la présence du loup en Lozère viennent d'être révélées par les autorités. Nous avons rencontré hier après-midi le directeur départemental des territoires (DDT). René-Paul Lomi dresse un état des lieux des indices récoltés et de qui va se passer dans les jours et semaines à venir. Des études scientifiques sont en cours suite à des prélèvements ADN effectués sur deux sites. Depuis le mois de février les indices et témoignagnent se multiplient que ce soit du côté du Mont-Lozère à Saint-Etienne-du-Valdonnez et sur le Causse Méjean à Hures-La-Parade ou Sainte-Enimie.

Paralèllement, l'inquiétude grandit chez les agriculteurs car de nombreuses attaques de troupeaux se sont produites ce printemps, la dernière en date du 19 juin dernier à Meyrueis où 4 brebis ont été blessées sur un troupeau de 65 têtes. Et pour l'instant, la préfecture est ferme : il s'agit bien d'attaques de chiens errants. Aucune preuve n'est fournite sur le fait que ce soit le loup le responsable. Pour preuve, un adolescent à scooter a même été poursuivi par des chiens errants sur le Causse Méjean. Un signalement a été fait auprès de la gendarmerie de Florac. Une battue a été organisée deux nuits successives à la fin du mois de mai, mais qui n'ont rien donné, si ce n'est le fait que les attaques se soient stoppées depuis, les propriétaires de chiens ayant probablement pris leur dispositions.

Le loup pourrait toutefois être responsable de l'attaque de mouflons les 16 et 17 mars dernier à Sainte-Enimie. Les résultats des tests ADN sont attendus incessement sous peu.

La question du classement de la Lozère en tant que zone de présence permanente (ZPP) du loup se pose. Pour cela, il faut que le loup soit repéré avec certitudes deux hivers consécutif. Ce qui si les dernières études se révélaient positives, serait le cas en Lozère. La préfecture va alors demander le classement du département en ZPP. Une reconnaissance qui permettrait la mise en place d'aides financières pour les agriculteurs pour qu'ils puissent mieux protéger leurs troupeaux avec des chiens patoux, des clôtures ou des bergers supplémentaires. Le préfet va décliner son action en 3 temps.

Une réunion de travail va se tenir mardi prochain en préfecture, suivie d'une rencontre avec les agriculteurs mercredi matin à Mende.

Sachez enfin qu'un numéro de téléphone est mis à disposition des agriculteurs en cas d'attaque : le 04 66 65 16 16. Il est opérationnel 7 jours sur 7, sauf la nuit. L'office national de la chasse dépêchera une personne directement sur les lieux.