French Dutch English German Italian Russian Spanish

Revue de presse

Accueil Revue de presse Haute-Savoie - Loup : deux tirs de défense autorisés

Haute-Savoie - Loup : deux tirs de défense autorisés

Haute-Savoie - Loup : deux tirs de défense autorisés

Extrait d'un article publié dans le Dauphiné Libéré le 8 septembre 2011

Mercredi, un troupeau a encore été attaqué par le loup à La Balme-de-Thuy. C'est la cinquième attaque en 15 jours. La direction du territoire a identifié au moins trois loups dans le massif des Glières. Mais leur nombre est probablement plus élevé vu l'augmentation des raids sur les troupeaux. Depuis le début de l'année, le loup s'était montré plutôt discret. Une première attaque en février, deux en avril... « À la mi-août, on dénombrait une trentaine de dossiers dont dix imputables ni au loup ni au lynx, résume Daniel Hanscotte de la cellule Chasse, Pêche et Faune Sauvage de la Direction départementale du territoire. Mais tout s'est accéléré fin août, avec cinq attaques en 15 jours dans un petit secteur compris entre Annecy-le-Vieux, La Balme-de-Thuy, Dingy-Saint-Clair et Thônes. Plusieurs touchant les mêmes éleveurs. »

Des autorisations de tir nominatives

Sur le quota de six loups fixé par l'État en 2011, deux ont été accordés à des éleveurs de Haute-Savoie en août. Des autorisations nominatives (pour un éleveur d'Entremont et Petit-Bornand et un autre du Grand-Bornand), les autorisant à faire usage d'une arme en cas d'attaque de leur troupeau et à proximité de celui-ci.